BangBang : bangbangblog.com

Musicologie

J’ai le Cancer au Piranha Bar ce mercredi

Kevin Laforest
7 mars 2010

Ce mercredi soir, dès 22h au Piranha Bar (680 Sainte-Catherine ouest), trois groupes atypiques prendront la scène: Pedo Pédro et ses enfants, NUSSR et surtout J’ai le Cancer, un trio pop-noise trifluvien dont vous ne voulez absolument pas manquer le passage à Montréal.

Il n’est pas impossible que vous détestiez profondément ce que vous allez voir et entendre pendant leur performance, mais je vous garantis que d’une façon ou d’une autre, l’expérience sera mémorable!

Voici quelques extraits de mon article sur J’ai le Cancer paru à la une de Voir Mauricie l’automne dernier, à l’occasion de la sortie de leur premier album, Seul mais souriant:

Pour ceux qui ne connaissent pas encore J’ai le Cancer, il faut préciser que la musique du trio est tout sauf conventionnelle et accessible, se faisant plutôt un devoir d’ébranler l’auditeur. Défiant toute comparaison, leurs compositions misent sur l’expérimentation sonore, la création d’ambiances angoissantes et les ruptures de ton. « Chaque toune, même si ça a l’air d’être n’importe quoi, c’est planifié puis c’est voulu que ça soit désagréable à ce point-là », assure Josua. « On ne fesse pas au hasard sur les instruments comme beaucoup de gens nous l’ont reproché! » ajoute Pierre.

[...]

Presque tous les textes sont déclinés à la première personne du singulier, Rémi se glissant dans la peau d’une série d’êtres désabusés, désaxés ou désespérés: « C’est comme des confessions, explique-t-il. Dans Monsieur Tout-le-Monde, par exemple, il faut que je devienne le gars qui vit sa vie normale et qui finit par violer une fille dans son sous-sol… Faut que je le joue, ça. En même temps, les gars font un excellent travail de donner l’ambiance sonore qu’il pourrait y avoir dans la tête de quelqu’un qui ferait ces confessions-là… Des fois, c’est à la limite de l’industriel thrash, parfois c’est ambiant, ou même pop quand c’est cute et émotif. »

[...]

Et de toute façon, ne vaut-il pas mieux causer de fortes réactions, fussent-elles négatives, qu’inspirer seulement l’indifférence? « On a déjà dit qu’à chacun de nos shows, on voulait que dans le public, il y ait une personne qui parte en pleurant, une qui ait un fou rire et une qui soit complètement fâchée. Si on réussit à avoir les trois réactions, on n’est pas pire! » conclut Rémi.

myspace.com/jailecancer

photo: Éric Gélinas


Pas encore de commentaire.

Musicologie

Kevin Laforest

Selon Wikipedia, la musicologie est “une discipline scientifique qui étudie les phénomènes en relation avec la musique, dans leur évolution et dans leur rapport avec l’être humain et la société.” Ouin. Ça, ou des critiques de disques, des entrevues avec des musiciens, etc.

À propos

RUBRIQUES